LES TAVARNEUX


Ti-gars naquit su l’top d’une colline dans les Laurentides et fût déposé par une cigogne sur les berges de la rivière du nord. Très jeune, il découvrit une passion ardente pour la littérature et la poésie. Commençant à noircir les feuilles de sa propre inspiration, il enchaîna les pages, cartables et cartouches d’encre comme une vraie dactylo.

Créatif, ambitieux et dénonciateur, il devient un fervent admirateur de René Lévesque, Falardeau ainsi que plusieurs autres. Il s’instruit à même les librairies, documentaires et internet. C’est un mammifère omnivore mais qui se nourrit essentiellement de bouquins. Après 14 ans d’écriture et d’exploration, il en vînt à manier sa plume avec aisance. Disons tout simplement, qu’il a la rime facile et qu’il doit forcément être bon au  »Scrabble ». Il se considère avant-tout comme un lyriciste accompli, un parolier, un raconteur mais surtout, un écrivain compulsif… Son stylo bille est devenu pour lui, son instrument de base, son unique exutoire.

Il cumule au cours des années multiples collaborations avec une dizaine d’artistes mais sans débouchée déterminante. Il fonda plusieurs groupes, écrivît 4 albums qui n’ont jamais vu le jour mais en tire d’excellentes conclusions et résume cette époque comme une période d’apprentissage. Déçu de voir que ces projets ne mènent nulle part, il abandonne tous ses collaborateurs et forge son propre style. Il décide de se mettre à la guitare et à l’harmonica pour être en mesure de s’accompagner en solo. Son seul désir, aller de l’avant. Deux ans plus tard, il a déjà plus de 120 nouvelles compos. Il finit par former son propre band  »Les Tavarneux » et se donne en spectacle dans plusieurs petits bars et chapiteaux de sa région, d’où le projet prend son envole… Il devient la mascotte de l’Hotel des monts, petite taverne pour les habitués de la place à Mont-Rolland, où il a grandi…

Rassembleur et intuitif, il anime les foules avec facilité en attendant impatiemment, le jour où il pourra fouler de ses pieds, les plus grandes scènes artistiques. Il passe ses St-jean-Baptiste dans les rues, debout sur un banc d’parc entouré d’un publique curieux et enthousiaste qui répondent nombreux à ses cris de ralliement et chantent en choeur.

https://www.facebook.com/LesTavarneux?fref=ts

Type: ,